Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par Jean-Marc du Rhône le Mar 8 Nov - 14:16

Bonjour à tous,

Âgé de 67 ans (Novembre 2016), retraité après près de 49 ans de travail, originaire du Nord, j'habite maintenant au sud-ouest de Lyon.

Ma passion de la mécanique a commencé, comme pour beaucoup, par l'envie d'être motorisé, malgré de très faibles moyens financiers... Donc mes premiers pas en mécanique furent la remise en route d'un très vieux solex HS donné par un proche, puis peu à peu, de plusieurs voitures (4cv, 2cv, plusieurs Coccinelles, etc...)

Dans les années 80, les finances ayant nettement évolué, j'ai pu enfin retaper "pour le plaisir" une DS Pallas et une PEUGEOT 204 Coupé, revendues ensuite pour racheter une Simca 6 qui avait mon âge à huit jours près... et une NSU RO80, dont la remise en route du moteur rotatif a été une véritable aventure!

Fin des années 90, un divorce, et tout ça disparait dans la tourmente... jusqu'au printemps 2015 où, devenu retraité, je décide de m'y remettre, avec l'appui de ma compagne, et rachète une PEUGEOT 202 très saine, complète et dans un état très correct, mais qui n'avait pratiquement pas tourné depuis 50 ans. Elle n'avait, preuve à l'appui, que très peu roulé... 26800 km seulement (le propriétaire était un grand blessé de la guerre 14/18, qui a fait rajouter une option "marche-pieds" plutôt rare sur ce modèle, pour lui faciliter l'entrée), et n'avait donc subi aucune bidouille ou modification! Son historique était parfaitement limpide, toutes les factures d'entretien étaient présentes.

Finalement, j'étais parti dans le Jura acheter une Coccinelle de 1958, je suis revenu avec cette PEUGEOT 202 qui m'a fait craquer!
Le plus drôle, c'est que j'ai ramené chez moi la voiture de 1938 chargée sur le camion plateau RENAULT des années 60 d'un ami... je vois encore la tête que faisait le vendeur devant cet équipage!

Aujourd'hui, cette voiture, que je tiens à garder "dans son jus" (y compris l'odeur de crin de cheval du rembourrage de ses sièges!), malgré les outrages du temps, fait le régal régulièrement de ma bande de copains, après un an de démontage, polissage et nettoyage patients, et j'ai accompagné des mariés avec plaisir cet été dans mon village. En 1 an 1/2, elle a fait sans encombre plus de 2000 km de petites routes de campagne depuis sa remise en route, faite après nettoyage approfondi de toute la mécanique, le changement de tous les joints, et un nouveau "rodage" patient!).
Sa restauration continue, je compte cet hiver déposer toute la mécanique pour faire quelques vérifications et refaire son étanchéité, puis je m'attaquerai aux trains roulants.

Voilà, vous savez tout, je cherche maintenant à échanger, à partager avec d'heureux possesseurs de cette série "Peugeot 02" très attachante.
Salutations sincères à vous tous, et au plaisir de vous lire, et de continuer un long chemin encore avec Gazoline, que je lis chaque mois depuis ses débuts avec grand plaisir!

Sortie de grange après un sérieux nettoyage!


Y' a du boulot sur la peinture!


...Heureusement, les housses ont bien protégé!


...Et voilà la Belle, en Juillet 2016 en ballade dans la Drôme, vers Mirabel.


Dernière édition par Jean-Marc du Rhône le Mer 3 Mai - 16:32, édité 1 fois
avatar
Jean-Marc du Rhône

Messages : 414
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 68
Localisation : Rhône, mais né dans le Nord!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par Rosalie 13 le Mar 8 Nov - 14:31

très belle 202 avec des jantes pilote, bienvenue ici
avatar
Rosalie 13

Messages : 205
Date d'inscription : 05/11/2016
Localisation : la Cote Bleue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par Jean-Marc du Rhône le Mar 8 Nov - 14:33

Merci, un accueil chaleureux, ça fait plaisir!
Bonne journée à vous!
avatar
Jean-Marc du Rhône

Messages : 414
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 68
Localisation : Rhône, mais né dans le Nord!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par Dalton le Mar 8 Nov - 17:32

Salut & Bienvenue

En v'là une chouette présentation , avec photos à l'appui cheers
avatar
Dalton

Messages : 549
Date d'inscription : 05/11/2016
Age : 60
Localisation : Lorraine Pays de Bitche

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par Jean-Marc du Rhône le Mar 8 Nov - 18:13

Bonjour Dalton,

Merci pour ce sympathique message, ça fait plaisir!
J'ai plein de photos de la restauration, j'essaierai de les mettre peu à peu, et il y a encore pas mal de travail!
Cet hiver je dépose la mécanique, pour aller un peu plus loin dans le détail, nettoyer à fond le compartiment moteur, refaire une bonne étanchéité, et vérifier qu'il n'y ait pas de "loup" caché, pour pouvoir rouler sur toutes distances.
J'ai aussi le disque d'embrayage à changer (d'origine, il a des excuses!), il y a sûrement une fuite en sortie d'arbre, et il broute comme un âne, surtout en marche-arrière!
Petit problème aussi, sans doute sans gravité, sur la boîte de vitesses, la 2° a tendance à décrocher en décélération, sans doute un ressort un peu faible...
Enfin, pour en finir avec la partie avant, je compte démonter, nettoyer et régler le boitier de direction et tout le train avant.
Voila du travail pour cet hiver, on verra plus tard pour l'arrière!

Bonne soirée,
Cordialement,
Jean-Marc
avatar
Jean-Marc du Rhône

Messages : 414
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 68
Localisation : Rhône, mais né dans le Nord!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par Rosalie 13 le Mar 8 Nov - 23:01

tu nous feras un tutto
avatar
Rosalie 13

Messages : 205
Date d'inscription : 05/11/2016
Localisation : la Cote Bleue

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par Lolo587 le Mer 9 Nov - 5:14

hello bienvenue Wink

Lolo587

Messages : 9
Date d'inscription : 07/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par mathieu le Mer 9 Nov - 10:10

Salut et bienvenue a toi, ta voiture me rappelle une photo de famille ( rangée dans mes cartons de déménagement et qui ressortira quand je les viderait ) ou l'on voit mes grands-parents le jour de leur mariage avec une 202 que des amis leur avait prêté pour l'occasion

mathieu

Messages : 16
Date d'inscription : 09/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par Jean-Marc du Rhône le Mer 9 Nov - 10:24

Salut à toi, Mathieu, merci pour ton message!
Quand j'étais enfant, les voisins de mes parents m'emmenaient parfois à l'école dans la même voiture, et en plus le même modèle de la même couleur... Je te dis pas le plaisir, quand je suis monté dedans... 60 ans après! Plein les mirettes, et le nez aussi, avec l'odeur de crin de cheval de ses sièges! (la mousse n'avait pas encore envahi le rembourrage!)
Et quand enfin j'ai pu la démarrer, j'étais comme un gamin qui retrouvait son jouet!

avatar
Jean-Marc du Rhône

Messages : 414
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 68
Localisation : Rhône, mais né dans le Nord!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par mathieu le Mer 9 Nov - 13:07

Pour ce qui est de la couleur de celle de ma photo je ne sais pas, la photo est en noir et blanc et mes grands-parents ne sont plus là

mathieu

Messages : 16
Date d'inscription : 09/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par marc02 le Mer 9 Nov - 18:28

Bienvenue Jean Marc du Rhône Very Happy

Nous avons commencé pareil !
Pour moi, c'était une Motoconfort AV88 que mon beau frère m'avait donnée.
Tout démonté (mes parents étaient persuadés que jamais je ne pourrais la remonter), tout dérouillé, tout repeint.
La première 4 roues a été une Montlhéry p60 de 1959, puis la Fiat 500 de 1966, mais ensuite, je me suis égaré dans plus moderne.
Nous attendons le reportage de la révision de la 202, voiture d'un de mes oncles dans les années 50-60.
avatar
marc02

Messages : 124
Date d'inscription : 07/11/2016
Age : 67
Localisation : Gandelu Aisne

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par Jean-Marc du Rhône le Mer 9 Nov - 20:06

Bonsoir Marc02,

Merci pour ce très sympathique message...
C'est le 4° forum sur lequel j'essaie de me "brancher", avec l'espoir de trouver des contacts sympas, je ne sais pas pourquoi je ne suis pas venu tout de suite ici, alors que je lis Gazoline depuis le début... J'avais peur que ce soit trop sérieux, trop pro (mais je sais bien qu'il en faut aussi!), et je cherchais un peu de convivialité...je suis très heureux de ces premiers moments, ici au moins, c'est "vivant"!
Pour parler, comme toi, de nos débuts, ce qui est drôle, c'est que quand je disais que j'avais commencé avec un Solex, nos histoires se ressemblent vraiment, parce que c'était un vieux "1700" de 1959, avec le moteur explosé, que m'avait donné mon parrain... Mon père refusait totalement tout engin motorisé, et mon parrain avait fait un compromis avec lui: "je le lui donne, je lui paie les pièces, et toi, tu acceptes qu'il roule avec, s'il arrive à le remettre parfaitement en état!"... Après d'âpres négociations, il a fini par accepter, de mauvais gré, convaincu que je n'y arriverais jamais.
...Inutile de te dire que ça n'a pas trainé! Le concessionnaire du coin a fini par me donner plein de conseils, tellement je l'ai tanné pour comprendre comment ça marchait!
Après l'avoir totalement remis à neuf, et repeint dans les détails, j'ai roulé avec ma machine, que j'avais surnommé "Oscar", pendant des années, jusqu'à mon départ à l'armée... pendant laquelle mon frangin l'a achevé!
Je raconterai la suite une autre fois, j'ai peur, trop bavard sans doute, de prendre trop de place sur le site, il y a sûrement plein "d'anciens" qui ont des choses plus passionnantes à raconter!
Pour ma 202, je prépare un petit reportage sur sa remise en route, mais c'est loin de ce que je faisais dans le passé, où je rachetais des épaves que je remettais à neuf... ma santé ne me le permet plus aujourd'hui, alors je ne touche plus vraiment à la carrosserie, sauf pour fignoler, repolir, nettoyer en profondeur, mais ne résiste jamais à remettre les mains dans la mécanique et le cambouis, même pour les copains, et j'ai adoré redonner vie à ma belle endormie, après 53 ans de sommeil!
Et toi, avec quoi roules-tu, qu'as-tu aujourd'hui en cours?
Bonne soirée,
Cordialement
avatar
Jean-Marc du Rhône

Messages : 414
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 68
Localisation : Rhône, mais né dans le Nord!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par Jean-Marc du Rhône le Mer 9 Nov - 20:30

Lolo587 a écrit:hello bienvenue Wink

Hello, Lolo587, je n'avais pas vu ce message, merci pour ce mot sympa!
Bonne soirée!
avatar
Jean-Marc du Rhône

Messages : 414
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 68
Localisation : Rhône, mais né dans le Nord!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par mathieu le Mer 9 Nov - 20:35

C'est peut-être a moi que tu t'adresses, moi en ce moment mes autos roulent très peu car je suis dans le chantier de ma maison, j'ai une Ami 6 break de 67 ( la seule en règle en ce moment avec la Renault 11 que mes parents avait acheté neuve ) j'ai aussi une Traction de 49 avec laquelle j'ai participé a plusieurs grands rassemblements tels que ICCCR en Suisse et 2 fois le tour de Bretagne, j'ai une autre traction de 39 qui est en chantier de restauration en pause cause maison, une P60 de 59 mise a l'abri en attendant ma maison, une Aronde commerciale de 56 et une 203 que l'on m'a donné en attente de restauration, côté deux-roues j'ai 2 Peugeot 125 de 52, une Motoconfort C45 dans un joli jus, la BIMA qui était à mon grand-père et je viens d'acheter une Motobécane 50V

mathieu

Messages : 16
Date d'inscription : 09/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par Jean-Marc du Rhône le Ven 11 Nov - 11:55

Bonjour Mathieu,
Tu es comme moi donc, "débordé"! Pas facile de trouver du temps pour dormir, dans tout ça! Wink
Sympas, tes Citroën, mais les Simca sont aussi des voitures que j'aime, et cette marque disparue, longtemps méprisée, a aussi beaucoup de qualités et de charme!!
La maison, je suis passé par là aussi, et deux fois, un divorce ayant interrompu le tout pendant quelques années!
Heureusement, comme dit la pub, "mais ça, c'était avant!"
Tu es de quelle région?
Bonne journée!
@+!
avatar
Jean-Marc du Rhône

Messages : 414
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 68
Localisation : Rhône, mais né dans le Nord!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par mathieu le Ven 11 Nov - 22:25

Je suis en banlieue Toulousaine

mathieu

Messages : 16
Date d'inscription : 09/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par Jean-Marc du Rhône le Sam 12 Nov - 12:25

Bonjour Mathieu,
Je suis de la campagne autour de Mornant, entre Lyon et Saint Etienne, mais nous avons de la famille à Gaillac dans le Tarn, et à Bazus, près de Toulouse, donc nous venons 2 ou 3 fois par an, ça donnera l'occasion de se voir autour d'un verre, un de ces quatre?
Bonne journée à toi, @ +,
Cordialement,
Jean-Marc
avatar
Jean-Marc du Rhône

Messages : 414
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 68
Localisation : Rhône, mais né dans le Nord!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par mathieu le Sam 12 Nov - 13:09

Bonjour
En effet je ne suis pas bien loin, je connais des personnes à Gaillac ou environs qui ont des autos anciennes, on se tiens au jus
Cordialement

mathieu

Messages : 16
Date d'inscription : 09/11/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Remise en état du carburateur Solex d'une Peugeot 202 de 1938

Message par Jean-Marc du Rhône le Ven 2 Déc - 14:41

Rosalie 13 a écrit:tu nous feras un tutto
Bonjour à tous,

Ce message de "Rosalie 13" m'a incité à vous raconter...
Voici un début sur la restauration de ma 202... sans aucune prétention, après 40 ans de passion mécanique, j'apprends encore chaque jour! (il faut dire que je viens de loin, avec mes débuts sur un "Vélosolex"!  Razz )
La suite viendra peu à peu, le temps que je retrouve et classe toutes les photos!

Depuis pas mal de temps je souhaitais remettre en état le carburateur de ma 202 1° série de 1938, un Solex 26 AI, réputé "introuvable" car très peu monté (il a très vite été remplacé par le 26 IAC... j'en avais d'ailleurs racheté un, neuf, avant de me rendre compte que l'entraxe de la bride d'admission était de 48 au lieu de mes 54mm!), mais j'hésitais à le démonter entièrement, et prendre le risque d'une casse ou de mauvaises découvertes sans pièces de rechange... Le Zamac a la réputation de très mal vieillir, et en vieillissant, on devient plus méfiant! (ou peureux, si vous voulez!)
Ayant eu la chance de retrouver un carburateur identique au mien, et plutôt en bon état, malgré la crasse, je me suis entrainé sur celui-ci, puis me suis décidé à refaire celui d'origine (je suis plutôt "maniaque" de l'origine... Rolling Eyes ).



...D'abord on démonte... jusque là tout va bien, à part l'état de saleté de 78 ans de crasse!

Puis, on s'attaque au nettoyage, et là, la galère commence... Où est ce bon vieux trichlo des années 70 qui marchait si bien? Introuvable, lui aussi... l'écologie est passée par là!
Alors, on essaie l'essence F, le nettoyant jantes, la pâte Arma, le Canard WC etc..., d'abord sur un "vieux machin" en Zamac pour ne pas prendre de risque, en rinçant sérieusement à chaque fois... Puis (Merci mon pote Christian!) on me donne l'idée du vinaigre blanc... Drôle de cuisine!
Je commence par mettre 50/50% d'eau et de vinaigre blanc, et fais chauffer doucement... pendant que la "quincaillerie" trempe tranquillement dans du dégrippant...



...Et ça commence à partir... juste un peu... J'insiste alors avec des brosses de nylon pour ne pas lui donner un aspect trop "repoli", et... de l'Ajax en poudre... ça avance, mais pas assez à mon goût, malgré beaucoup de patience (ça a quand-même duré 4 jours, pour les 2 carbus, cette plaisanterie! Razz ).
Je tente de chauffer dans de l'eau avec du savon, sans plus de résultat, puis j'affine avec des tampons Jex, en allant chercher la crasse dans les recoins, et qu'est-ce qu'il y en a, des recoins, sur cette saleté de carbu!...ça commence à prendre tournure, mais le bain dans le vinaigre chaud additionné d'eau a donné à l'alliage une teinte gris sombre pas bien belle... Alors, après un essai sur mon bout de "vieux machin", je laisse tremper 1h, en vérifiant de temps en temps, dans du vinaigre blanc... pur, et froid... ça fait un peu peur, des petites bulles remontent à la surface, mais ça n'a pas l'air de faire grand chose... Rinçage sérieux, puis je rattaque avec mes tampons Jex, et là, miracle!!! Tout part enfin, et mes pièces en Zamac reprennent peu à peu une belle jeunesse, et leur brillant d'origine!



Ensuite on nettoie aussi toutes les parties laiton, les gicleurs, qu'on débouche à la soufflette, la visserie, les bouchons, le filtre,... ça, c'est plus facile! Puis les parties métal, avec un coup de polisseuse (au cuivre pour ne pas rayer le fer)... Et on repeint en noir le chapeau et la patte de fixation de la gaine du câble de starter, comme c'était à l'origine, au vu des traces de peinture que j'ai trouvées.



Enfin, avec pas mal de trouille, je décide, vu l'état des surfaces en contact et de leur défaut de planéïté, de les surfacer... à la main, sur un bout de granit poli, avec du papier de grains dégressifs, pour finir "en tournant", pour croiser les traits, au "400"... j'en ai encore mal aux mains, aux poignets et au dos!



Et on attaque le plaisir du remontage de l'ensemble, sans oublier la petite touche de graisse là où il faut, et en essayant de ne pas trouver de pièces en trop!  Very Happy  

J'ai aussi pu trouver plusieurs joints de couvercle de cuve, neufs, mais aucun des autres joints type "plombier"... Pour ceux-là, pas de problème pour certains modèles, qu'on trouve couramment en rayon bricolage, mais les autres sont introuvables... alors, après les avoir nettoyés à l'essence F, je les ai fait bouillir pour leur redonner leur volume, et... miracle, ça marche, on dirait des neufs!



Et voilà le travail... ouf, tout s'est bien passé, je n'ai plus qu'à refaire un joint d'embase neuf, découpé dans une feuille de "Rheinz", puis essayer le carbu de rechange, lui faire ses réglages, avant de remonter enfin mon beau carbu "tout neuf" d'origine sur ma belle... et dans les deux cas ça part au quart de tour! Elle ronronne comme un chat, comme pour me remercier!

Je suis un "autoancienniste" HEU-REUX!  Wink , et le serais encore plus si tout ça peut donner le courage à quelqu'un de se lancer!
Allez, "la suite au prochain numéro"... enfin, si vous voulez bien, et si je n'ai pas trop "bavardé"!
Cordialement


Dernière édition par Jean-Marc du Rhône le Lun 6 Fév - 21:31, édité 1 fois
avatar
Jean-Marc du Rhône

Messages : 414
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 68
Localisation : Rhône, mais né dans le Nord!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Réfection Dynamo 3 Balais Ducellier V511SP de 1938 (Peugeot 202)

Message par Jean-Marc du Rhône le Lun 5 Déc - 10:09

Aujourd'hui, dépose de la dynamo de ma belle... et remise en état complète programmée... les photos suivent!
avatar
Jean-Marc du Rhône

Messages : 414
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 68
Localisation : Rhône, mais né dans le Nord!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par SingleMalt le Lun 5 Déc - 13:18

Bonjour,

Lecteur du forum gazoline depuis longtemps, les bavards nous manque ces derniers temps, donc n'hésite pas à continuer à nous faire partager ! C'est top !

SingleMalt

Messages : 1
Date d'inscription : 05/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par Jean-Marc du Rhône le Lun 5 Déc - 13:45

SingleMalt a écrit:Bonjour,

Lecteur du forum gazoline depuis longtemps, les bavards nous manque ces derniers temps, donc n'hésite pas à continuer à nous faire partager ! C'est top !
Bonjour, "Single Malt" (j'aime ce pseudo... et ce qu'il y a dans ces bouteilles! Wink ),
Merci pour ton message sympa!
Bonne journée,
Cordialement.
avatar
Jean-Marc du Rhône

Messages : 414
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 68
Localisation : Rhône, mais né dans le Nord!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Suite: Réfection Dynamo 3 Balais Ducellier V511SP de 1938 (Peugeot 202)

Message par Jean-Marc du Rhône le Ven 16 Déc - 15:13

Bonjour à tous,
Je vous avais promis des photos de la réfection de la dynamo de la 202, les voilà!
On commence par le démontage, en n'oubliant pas de faire des photos des branchements, pour ne pas se tromper au remontage... D'autant que si j'ai fait pas mal de mécanique auto par passion dans ma vie, me taper une dynamo, c'est une première!
Bon... voilà la bête!

...On va essayer de ne pas trouver de pièces en trop! A l'intérieur, bonjour la crasse!

L'induit porte bien la mention "Ducel 38", pour 1938, donc la dynamo est bien d'époque, sans doute celle montée par le constructeur.
Et... miracle (quoique, elle n'a pas fait beaucoup de km, la voiture!), la piste des charbons est en parfait état, elle a juste besoin d'un toilage délicat, et d'un nettoyage des interstices entre les lames cuivrées!
Quant aux charbons, ils semblent à peine entamés, mais normal, dans les factures de l'ancien propriétaire, j'ai pu constater qu'ils ont été changés à 25000km (mais c'était en 1959... et la voiture en a 29000! Elle a été à l'arrêt plus de 53 ans), ça me permet de prendre toutes leurs cotes, caractéristiques et d'en faire une photo pour en retrouver des neufs... Ducellier n'ayant pas eu la bonne idée de graver la référence dessus! Grr!

On nettoie le tout, mais pas comme le carburateur, l'électricité ne faisant en général pas très bon ménage avec l'eau et les produits ménagers! Wink
L'induit et la cage avec les inducteurs sont nettoyés à l'essence (le vernis des bobinages supporte sans problème), puis on décrasse au Scotch-brite neuf, imbibé d'essence F, pièce par pièce, vis par vis, avec la soufflette en prime!
Vérification des roulements, ils sont en très bon état, après trempage et nettoyage. Je décide donc de les remonter, pour conserver les pièces d'origine, après un bon huilage! On n'oublie pas de nettoyer les petits huileurs qui les alimentent, et qui étaient complètement bouchés, ainsi que les cages et les trous de passage...
(Petite astuce: ces touts petits huileurs, qui équipent souvent les dynamos d'avant-guerre, et sont plutôt fragiles, sont introuvables en neuf aujourd'hui... sauf chez les marchands de pièces de motos anciennes!)

Ma dynamo, étant d'avant-guerre, est encore une "3 balais"... Le 3° sert au réglage de la charge... il est vivement déconseillé, sur la notice constructeur, de le dérégler... mais au vu de l'état de l'ensemble porte-balais, je décide de repérer sa position avec un tout petit coup de pointeau, avant de démonter quand-même, pour nettoyer le tout dans de meilleures conditions.
Au passage, on vérifie le câblage, on remet des passe-fils caoutchouc neufs, et on renforce l'isolation des fils. Je remettrai un petit coup de peinture jaune sur le fil de la borne "Exc" (sur celle-ci, c'est "Dyn"), histoire d'être conforme à l'origine, et de ne pas perdre les repères.
Vérification et nettoyage du conjoncteur, nettoyage approfondi de toutes les cosses, peinture, comme à l'origine, après décapage, de la poulie, de l'ensemble flasque/palier arrière, et de l'avant en protégeant les porte-balais, repolissage de l'extérieur de la cage...

Et voilà le travail, tout est prêt pour le remontage, on remet tout en place, sans oublier la petite goutte d'huile ou de frein filet là où il faut, un petit coup de pointeau sur le blocage de l'axe sur le roulement à l'arrière, et puis... on essaie... je suis mort de trouille à l'idée d'avoir fait une ânerie! (pour le carburateur, j'en avais un en réserve, mais là je travaille sans filet, et allez donc retrouver une dynamo de 1938 si ça foire!!!)

Bon, perso, je trouve que ça a quand-même une autre gueule, et je me sentirai plus en confiance pour rouler "tranquille"!

Pour tester, avant de remonter sur la voiture, il faut savoir que les dynamos Ducellier 3 balais sont régulées par le "+"! (pour les Paris-Rhône, c'est le "-"), alors pour l'essayer, il suffit, avec une batterie, de brancher la masse, et d'effleurer d'abord la borne du fusible avec le + batterie... ça tourne lentement,  tout va bien... puis on branche en même temps sur la borne "Exc" quelques instants, et là, ça se met à tourner plus fort... Tout est OK, et du même coup ça m'a permis de re-magnétiser la dynamo.
Je la remonte sur la voiture, on démarre, et ... ça CHARGE, l'ampèremètre au tableau de bord marque 10A en régime... Je mets les phares, les flèches, les essuie-glaces, j'appuie sur la pédale de freins, tout en même temps, pas de problème, ça baisse, mais je reste en positif!
Je suis un "autoancienniste" HEUREUX! (...mais ça, vous le savez déjà! Razz )
Voilà, avec l'espoir de ne pas avoir été trop "bavard", une fois de plus!
Bonne soirée à tous!

Prochaine étape... la pompe à eau, après les fêtes de fin d'année... à suivre...!


Dernière édition par Jean-Marc du Rhône le Ven 16 Déc - 20:19, édité 5 fois
avatar
Jean-Marc du Rhône

Messages : 414
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 68
Localisation : Rhône, mais né dans le Nord!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par gerard54 le Ven 16 Déc - 19:32

Salut Jean-Marc,
beau sujet et n'ai crainte pour tes commentaires ça va de paire avec les photos enfin à mon goût.
A quoi servent des photos si elles ne sont pas accompagnées ne serais-ce que d'un petit laïus.
Voilà une dynamo partie pour de nombreux kilomètres.
Quoi d'autres dans la foulée?
Cordialement.
Gérard

gerard54

Messages : 346
Date d'inscription : 05/11/2016
Localisation : Lorraine Morfontaine

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par Jean-Marc du Rhône le Ven 16 Déc - 20:06

gerard54 a écrit:Salut Jean-Marc,
beau sujet et n'ai crainte pour tes commentaires ça va de paire avec les photos enfin à mon goût.
A quoi servent des photos si elles ne sont pas accompagnées ne serais-ce que d'un petit laïus.
Voilà une dynamo partie pour de nombreux kilomètres.
Quoi d'autres dans la foulée?
Cordialement.
Gérard
Salut Gérard,

Merci pour ce sympathique message!

La prochaine étape sera la remise à neuf de la pompe à eau, puis du démarreur, mais tout ça se fera après les fêtes!
Ensuite, si j'ai encore un peu de courage, je m'attaquerai au bloc moteur, que je compte ouvrir pour vérifier tout le circuit de refroidissement, puis idem pour tous les passages d'huile, ce qui veut dire un démontage complet, un nettoyage en profondeur et une vérification complète des cotes et de l'usure, et pour finir en lui refaisant une beauté, dans sa teinte d'origine, et une vraie étanchéïté!
Après, il restera l'embrayage, la boîte de vitesses, le boîtier et les biellettes de direction, les suspensions, les freins... Le but étant de la fiabiliser au maximum pour pouvoir entamer de longs trajets, en me sentant en sécurité. Mais j'agis par étapes successives, pour garder le plaisir, entre deux chantiers, de rouler dès les beaux jours!

Avec une voiture ancienne, on ne s'ennuie jamais, c'est comme quand on achète une maison, il y a toujours quelque chose à faire, et j'ai un très gros défaut... j'aime le travail bien fait, le respect de l'origine... donc ne suis pas rapide...
Alors je me dis parfois que ce sont mes enfants qui continueront... peut-être!

Quant à toi, je suis régulièrement tes messages sur les travaux de ta 2CV4... tu fais un super travail, et apparemment c'est un vrai jeu de patience!
Elle pourra te dire merci, de refaire sérieusement ce qui avait été si mal "bricolé"! Et c'est sûrement plus long que de restaurer normalement!
C'est une véritable reconstruction, ce que tu as entamé...
Alors, bon courage à toi aussi!

Bonne soirée à toi aussi,
Cordialement
avatar
Jean-Marc du Rhône

Messages : 414
Date d'inscription : 08/11/2016
Age : 68
Localisation : Rhône, mais né dans le Nord!

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Peugeot 202 de 1938 (Première série)

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum